AFA'AHITI

A-FA’AHITI

 

De Tai-mahanahana à Vai-o-va’u (Eau dans les herbes) au Nord-Ouest de l’isthme, s’étend A-fa’ahiti.

La montagne qui domine est Vai-ori-hi (Eau jaillissante au parcours sinueux);

Le terrain de réunion Paruru-mata’i (écran contre le vent);

La pointe extérieure Marumaru-atua (Ombre des dieux) ;

l’îlot Motu-nono (îlot morinda), 

La rivière Vai-hi (eau jaillissante).

Le marae était Marumaru-atua (ombre des dieux), depuis le port de Umauma (aux noms multiples à Pueu, il y a un récif submergé qui s’étend sur une longueur de trois milles le long de la côte d’Afaahiti et de la baie dans le Nord de l’isthme, jusqu’à Putai-maru, ou port de Papeivi, à Hitia’a ;

Il existe dans ce récif de nombreuses petites passes pour pirogues et embarcations légères.

Le grand chef était Moe-aru (dort dans les bois) et le chef secondaire Rati (Avenant).

Les maisons arioi étaient Na-nu’u (les foules) et Paruru-mehau (abriter du vent).

Le chef arioi était Huru-atua (modèle des dieux).

par Teuira HENRY

MTOTA

Polynesian Triangle Association

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×