TUMURA'IFENUA

TUMURA'IFENUA

PIEUVRE MYTHIQUE.doc

Mis ensembles, ces mots sont très puissants puisqu’ils définissent un sens du sacré, des ancêtres et des origines.

En tant qu’association, nous nous embarquons dans notre mission culturelle et éducative avec confidence et surtout avec conviction et fierté, sachant que le nom de TUMU-RA’I-FENUA, nous guidera et nous protègera.
Il nous aidera à renouveler notre parenté ancienne et à créer de nouveaux liens dans le futur.

D’un aspect effrayant, mais sa très belle légende relative au Triangle Polynésien, fait d’elle, la Mascotte Fédératrice de notre Association.

En observant autour de la " terre ", on trouve une étendue d’eau salée, la " mer ", la demeure de Tumura’ifenua.

Dans de nombreuses mythologies polynésiennes, l’élément marin joue un rôle majeur au moment de la création du monde. Il est couramment décrit sous la forme d’un Océan primordial. Notamment, des récits mythiques évoquent un mollusque céphalopode : Ordre des octopodes (Octopus, une Pieuvre Géante) plongeant dans ces eaux originelles pour y pêcher de quoi créer la Terre.

Berceau de la création du monde, la mer est parfois également l’instrument de la volonté divine, comme l’illustre la BIBLE dans l’Ancien Testament l’ouverture de la mer Rouge devant Moïse et le peuple Hébreu.

Selon un mythe polynésien, le monde émerge des différentes couches d'une noix de coco.

La croisade des liens que firent nos }tupuna maÓhi~ est comparable à une pieuvre planétaire dont les tentacules touchant chaque île, chaque ventouse se collant fortement au coeur de chaque individu, l'aspire à sa terre natale,

Son cerveau central hypertrophié est mêlé d’une bouillie toute digérée façon MaÓhi.

TE FE'E

 

Taumata, e aore ra o Tumura'ifenua, te i'oa o te Fe'e Nui

I vai tona ra upo'o i Raiatea-Tahaa e tona mau aveave na te Moana Nui a Hiva,

te e'a Avei'a fanora'a nö te mau Va'a nä te mau motu o te Moana Nui,

I te ‘avei’a täta’i tahi ua tüea noa te tahi ‘apapara’a feti’a no te ra’i.

Nö te mau ‘ihitai e ‘atira’a piri të vai nei i rotopü i te mau motu e te mau feti’a.

E ‘iriti te Are o te Moana, ti’a’i moana,i te mau ‘uputa mai te mea, i ni’a i te Va’a iho,

ua hïro’a te mau rätere i te faufa’a rahi o te Fe’e Nui, oia : te Hau, te Maita’i e te Hö’ëra’a.

Nä teie nei mau faufa’a ana’e ra e arata’i ia rätou i te vähi e fanohia ra e,

e fa’aho’i ato’a mai ho’i ia rätou i te taime au ra, i tö rätou fenua tumu i Havai’i - Raiatea

 

(Avec la collaboration de Corinne Mc-Kittrick/ Service de la traduction)

TE FE'E

Tumura’ifenua, est le nom du Grand Fe’e dont la tête se situe à Raiatea -Taha’a et les tentacules s’étalent sur Moana Nui a Hiva, traçant les routes ou Avei’a pour les pirogues vers les différentes îles du Grand Océan.

A chacune de ces routes correspond un tracé des étoiles dans le ciel.Les îles et les étoiles sont en relation étroite pour les navigateurs.

Te Are o te Moana, gardien de la mer, leur ouvre les portes si, au sein du Va’a, les voyageurs réalisent les grandes valeurs du Grand Fe’e qui sont :

te Hau, te Maita’i e te Ho’era’a
la Paix, la Bonté et l’Unité.

Seules ces valeurs peuvent les conduire vers leur destination et les ramener, au moment
choisi, vers leur terre d’origine : Havai’i-Raiatea.


 

 

 

 

 

Polynesian Triangle Association

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site