Les Natifs

 
MAOHINESIA CONCEPT

   


MA'OHI = OHI'MA

MA = pur-propre-digne

Ohi = pousse-rejeton

MA’OHI = commun-indigène

(natif et originaire du pays) non étranger.
 

Né de "Taaroa" Divinité suprême qu'adoraient nos "Tupuna" est parfait, et tout ce qu'il conçoit et créer est parfait.

C'est pourquoi, il tire du milieu naturel l'être correspondant à ce milieu.
Un poisson, un oiseau est donc un être parfait.

 

Et c'est parce qu'il est parfait qu'il peut demeurer et perpétuer son espèce.
 
Or, ce qui est parfait est fini, achevé, et ne peut être modifié de l'intérieur ni de l'extérieur ; sinon cette perfection s'en va et emporte l'être à plus ou moins long terme.

Certes, être "ma'ohi", c'est d'avoir la ferme conviction que tout vient d'en haut et que "Ta'aroa" a une puissante influence et un caratère unique.

C'est aussi d'acquérir un ensemble de connaissances, et de valeurs qui permettent à l'individu de mieux connaître lui et le monde et de progresser, cela serait fort bien et supposerait qu'on peut s'efforcer de devenir "ma'ohi" au sens dynamique du mot CULTURE.

Mais il s'agit de prendre CULTURE au sens de CIVILISATION, d'ensemble figé de valeurs et de connaissance propre à une société et à chacun de ses seuls membres inclus par la naissance et les origines ancestrales.

Le "ma'ohi" est celui qui est sorti de la terre de ses ancêtres, il est le fruit de cette terre où il vit, il est l'autochtone au sens absolu.


Sa filiation vient du sang et du sol. Sol et sang se confondent en lui.

 

Polynesian Triangle Association

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site