FAAFAITE

Maohinesia assista à la bénédiction de la pirogue double "Faafaite"

Bénédiction de la pirogue double "Faafaite".  Crédit photo : Christian DUROCHER - Tahitipresse

Les membres de l'association "Faafaite Te ao Maohi" ont mis à l'eau, samedi en fin d'après-midi, la pirogue double "Faafaite", à l'issue d'une cérémonie culturelle qui s'est déroulée dans le respect des traditions ancestrales. L'embarcation, qui a été bénie, compte d'ores et déjà son équipage, soit quinze marins sous la direction de Teva Plichart.

Le collectif "Faafaite i te ao Maohi", regroupant à ce jour vingt-trois associations, a mis à l’eau sa pirogue double, samedi, au chantier naval "Technimarine" à Papeete.

Pour la circonstance, on comptait de nombreux invités, parmi lesquels Paratene Rawiri, l’un des initiateurs du projet, acteur du film "Paikea", farouche protecteur des animaux marins et notamment des baleines.

D'ailleurs, sur les deux poupes de la pirogue figure une baleine.

"J'ai rêvé de baleines dernièrement, c'est pourquoi je les ai représentées sur les coques. Elles sont, de plus, symboles de paix et de migration", affirme l'artiste Ericky Marchand.

Parmi les invités, on remarquera également "Te Aturangi Nepia-Clamp", membre de la Cook Island Voyaging Society, ainsi que du réseau régional Pacific Voyagers.

Egalement présent, le délégataire de Dieter Paulmann, président de la fondation "Okeanos" et sponsor principal du projet.

Dans la tradition

La cérémonie s'est poursuivie dans la tradition, avec le baptême de l'embarcation menée par Moanaura Walker, de l’association "Te hiva rere ata", en présence des représentants des associations culturelles munies de leurs matiti (oriflammes).

Sur le plan d'eau de la rade de Papeete, les rameurs de pirogues V6 ont ensuite arrosé les coques de "Faafaite", alors que sur la berge, les artistes de l'association "Te ao e reva", et les Tamarii Fanatea multipliaient les chants et danses.

 Rendez-vous en 2010 à Hawaii

 L'objectif de "Faafaite" est de permettre à Tahiti de participer au grand rassemblement, en 2010, de sept pirogues océaniennes, des îles Cook, de la Nouvelle-Zélande, des Samoa et des Samoa américaines, des Fidji et des Tonga.

En attendant, l'embarcation tahitienne permettra à la population de redécouvrir la navigation telle que la pratiquaient les Polynésiens avant l'arrivée des Occidentaux.

A l'origine de ce projet, une fondation allemande, la "Okeanos Noise", qui, pour faire revivre la navigation traditionnelle dans le monde polynésien, a financé en grande partie la construction de pirogues doubles, toutes sur le même modèle.

L'embarcation, longue de 22 mètres pour plus de 6 mètres de largeur, est dotée de deux voiles et peut accueillir à son bord un équipage de 18 personnes.

Coût de la pirogue double : 36 millions Fcfp (environ 300 500 euros).

(Extrait/Tahiti presse)

Polynesian Triangle Association

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site